#CRISE #COVID : Peu d’entreprises sont réellement prêtes face à des crises d’envergure mondiales. Même si celle-ci est principalement sanitaire, l’impact économique est fulgurant et immédiat. Plusieurs étapes sont importantes pour communiquer lors d’une crise, qu’elle soit minime ou planétaire.

Aujourd’hui,  les salons sont fermés, la négociation est compliquée, les clients difficiles à appréhender… notre seul lien : les réseaux sociaux ! Lien intemporel, immédiat et outil de conversion plus que performant. Pour mieux communiquer en temps de crise au milieu d’un flot incessant d’informations, voici 5 étapes pour vous faire entendre efficacement.

 I- Connaissance de la situation

Bien connaitre la situation, votre marché, l’environnement de votre marque vous permettra de saisir les opportunités business, ne pas faire de faux pas et de préserver votre capital marque. Connaitre et reconnaitre la situation n’est pas une chose évidente puisqu’elle peut prendre différentes formes et aspects. On peut se poser les questions suivantes : quels sont les secteurs réellement concernés par cette crise ? Quelle est son ampleur ? Comment agir ? Nous répondrons à cette dernière question dans la partie 2.

Nul besoin de maitriser à 100 % votre environnement. Des informations peuvent naturellement manquer. Attendre est souvent synonyme de paralysie et d’inaction.

II- Analyse

Veillez à surveiller vos concurrents, vos fournisseurs et clients, en somme toutes les parties prenantes. Comment réagissent-ils à la crise ? Que mettent ils en place ? Quels réseaux utilisent-ils ?

La mise en place d’une veille sur Google Alerts ou l’adoption d’une stratégie d’e reputation vous permettra de mieux connaitre, surveiller les retombées ou le bouche-à-oreille (le fameux earned media) et d’en tirer un avantage concurrentiel.

III- Publicités en cours

Faites un point sur votre contenu, vos publicités en cours et prenez le temps de la réflexion. Dois je continuer ? Changer d’angle ou simplement stopper les investissements ? Aujourd’hui, la situation a changé et le “reach » n’étant pas le même, vos campagnes peuvent ne pas être aussi efficaces qu’avant. Revoir les objectifs de campagne et les messages vous permettra de mieux monitorer votre budget et d’affecter les sommes non utilisées sur des campagnes adaptées à la crise.

IV- Ton et ligne éditoriale

Cette pandémie modifier considérablement le discours des marques. Les marques s’engagent, revendiquent leurs actions pour l’humain, la planète. Elles deviennent plus humaines, à l’écoute. Prenez soin de vos clients, persuadez-les de votre humanité. Soyez empathique, transparent, et accessible ! Répondez à toutes les questions, tweets, messages privés… En temps de crise, les interactions sont plus nombreuses qu’en temps normal. Montrez que vous êtes aussi touchés par la Covid. Un sentiment partagé, renforce la proximité et l’humanité des marques.

Quelques pistes : 

  • Si vous ne pouvez pas vendre, communiquez sur votre SAV, sur votre secteur…
  • Montrez de l’intérêt pour vos clients et prospects, questionnez leurs humeurs, leurs occupations…
  • Relayez des informations face à votre activité, mais aussi sur l’évolution de la crise, vos réseaux peuvent devenir une source d’information, mais attention aux fakes news !!
  • Parlez de l’actualité, de séries et autres divertissements. Bref, inscrivez-vous dans l’actualité.

Le ton peut être sérieux ou bien enjoué et humoristique. Quelles que soient vos parties prenantes, elles doivent être cohérentes et assumées. Pour cela, rien de mieux que d’adopter une stratégie éditoriale annuelle.

#ENQUELQUESMOTS : face à des situations empruntes d’incertitudes, gardez le cap et n’arrêtez pas vos actions de communication. Elles modèlent votre marque, oeuvrent pour construire un capital à long terme permettant de mieux résister aux crises.

Pour finir, saluons l’action de l’APACOM, l’association des professionnels de la communication de Nouvelle Aquitaine, qui montre l’exemple. En temps de crise, communiquons !

Retrouvez la campagne sur le site de l’apacom