#COMDIGITALE : Les campagnes de communication digitales sont devenues indispensables pour transmettre un message à vos cibles. Elles permettent de relayer un discours de marque, acquérir du trafic sur un site web ou encore de générer des ventes en e-commerce. Mais pour qu’elles soient efficaces, elles doivent respecter des règles. Quels sont donc les points clés pour élaborer une campagne? Découvrez la méthode O.P.T.I.M.A.L.E !

Qu’il s’agisse d’appuyer le lancement d’un produit, d’annoncer un événement ou de développer la stratégie commerciale d’une entreprise, les campagnes digitales se font aujourd’hui plus nombreuses. Face à cette bataille farouche entre les annonceurs qui cherchent à capter le plus de temps d’attention, comment construire une campagne digitale efficace pour votre entreprise ?

C’est simple, il suffit de suivre les 8 étapes suivantes.

Schéma Méthode OPTIMALE

I/ Objectif

Derrière chaque campagne digitale (et même chaque campagne en général) se cache un objectif. Ici, il s’agit du résultat que cherche à atteindre l’entreprise, dans une optique de pérennisation de son activité. On compte communément 3 catégories d’objectifs :

  • Sensibilisation
  • Considération
  • Conversion

Le volet sensibilisation regroupe les objectifs liés à la visibilité de votre marque/produit.  On parle ici de notoriété. Le volet considération pousse la logique un peu plus loin en prenant compte l’engagement suscité et en cherchant à améliorer cette variable. L’ultime volet regroupe quant à lui, des objectifs plus commerciaux ceux liés à la vente notamment.

Aussi, il est important de se questionner sur l’objectif à atteindre avant de le décliner en mesures concrètes. Pour cela, les marketeurs utilisent la méthode SMART qui définit un bon objectif comme Spécifique, Mesurable, Attractif, Réaliste et temporellement défini (planifié).

Methode smart schéma

II/ Public

L’une des principales forces des campagnes digitales est le ciblage : grâce aux algorithmes et aux datas récoltées par les plateformes, il est possible d’établir des profils très précis. En effet, certaines informations comme les affinités ou les habitudes comportementales (auparavant inaccessibles, car impossible à collecter avec des méthodes traditionnelles), peuvent aujourd’hui être utilisées pour réaliser des ciblages en total adéquation avec les aspirations de l’entreprise. Vous avez également la possibilité d’exclure certaines personnes : il n’est par exemple pas nécessaire d’adresser une publicité Facebook aux fans de votre page si votre campagne consiste à en attirer de nouveau !

Avant de vous lancer dans un ciblage sur les plateforme, on vous conseille de bien étudier vos cibles sous forme de fiches personae :

Fiche personae cible

III/ Type de campagne

Une fois l’objectif et le public identifiés, il faut sélectionner le réseau social adéquat et le format que prendra la campagne : ces formats varient selon les plateformes et les tendances et feront l’objet d’un autre article. Au sein de ce réseau, vous pourrez également choisir les réseaux de diffusion. Par exemple, sur Facebook, vous avez le choix entre :

  • Facebook
  • Instagram
  • Audience network

Il est aussi important de définir le budget et la méthode de facturation de la campagne (CPM ou CPC). Généralement les plateformes vous proposeront de fixer un budget (quotidien ou total) avant la diffusion. Cela permet d’éviter les mauvaises surprises puisqu’une fois le budget atteint la campagne n’est plus diffusé. Il n’y a donc pas de risques de surfacturation.

Linkedin ad manager - Budget et programmation + Résultats prévisionnels

IV/ Incitation

Mettre en place une annonce ne suffit pas. Il faut inciter le public à cliquer. Pour cela il existe des techniques comme le fait d’ajouter un message contenant des verbes d’action en parallèle de l’annonce :

>> Commencez à / arrêtez de / découvrez / tentez de remporter…

Nous vous conseillons également de créer des visuels accrocheurs, où la conception rédaction prend son sens comme cette publicité que nous avons créée pour notre Client Défis Group sur sa solution d’externalisation de la paie.

HM-defisgroup-paie.jpg

Ou encore ce format carrousel pour le produit Zeendoc

HM-socialads-defigroup

V/ Message

Comme évoqué dans la partie précédente, pour qu’un contenu diffusé auprès d’une audience réalise les performances attendues, il est important d’avoir un message qui retienne l’attention, attise la curiosité et suscite le désir, quasiment instantanément.

Gardez à l’esprit deux choses : 

  • Le message doit être relativement court (surtout si vous vous adressez à des mobinautes).
  • La compréhension doit être instantanée, car l’internaute scroll rapidement. . Or, si le message est trop subtil, une partie de votre cible pourrait passer à côté en naviguant trop rapidement.

VI/ Landing page

Évitez de faire pointer vos internautes sur la page d’accueil ou une page trop généraliste !

Nous recommandons de créer une page spéciale pour vos campagnes. Cette page d’atterrissage (landing page) doit avoir les informations strictement nécessaires à la compréhension de votre produit et un formulaire simplifié pour prendre contact.

HM-lp_defisgroup

VII/ Analyse

Dans l’acronyme O.P.T.I.M.A.L, le A comme “analyse” arrive avant la landing page. C’est juste pour avoir un moyen mnémotechnique pour retenir la méthode. Évidemment, l’analyse se fait en temps réel une fois le dispositif créé.

Pour analyser vos campagnes digitales, vous pouvez bénéficier :

  • des outils d’analyses des plateformes sur lesquelles vous diffusez de la publicité. Sur ces plateformes, vous trouverez les informations relatives à l’interactivité de la cible avec votre campagne : nombre d’impressions, de clics, taux de clics, etc.
  • de votre outil d’analytics présent sur votre site. Vous y trouverez les informations d’audiences : nombre de visiteurs, taux de rebonds, temps passés.

La mise en relation de ces deux outils vous permettra d’avoir une vision pertinente du succès de votre campagne. Par exemple, si vous avez de nombreux clics et un temps de visite très court, il est très probable que la page d’atterrissage ne contient pas les informations désirées.

VIII/ Écosystème

N’oubliez pas un point essentiel :  une campagne digitale n’est qu’un levier de communication parmi tant d’autres. Pour tirer pleinement profit de ces campagnes, une vision globale doit être décidée. Elles doivent s’inscrire dans une stratégie de marque plus large. Le but étant d’apporter du liant entre les actions pour que ces dernières soient cohérentes et efficaces.

La semaine prochaine, nous entrerons dans cœur du sujet en faisant le tour du business manager de Facebook. Restez connectés ! #checkwithus